Les inspirations de la cuisine dite « du monde » (c’est à dire légèrement plus orientale que l’Italie), sont le meilleur moyen de révolutionner son assiette. En investissant une fois dans un placard à épice et condiments, nos boites de conserve ennuyeuses peuvent prendre des parfums de Chine, de Moyen Orient, de Mexique etc…

Aujourd’hui, je vous propose un exemple de ce qu’il est possible de faire avec un placard ordinaire et un unique condiment oriental : la sauce soja (ou la sauce fruit Tonkatsu au choix).

Le gyoza est le nom japonais des raviolis poêlés. Traditionnellement fourré à la viande, le gyoza peut être réinventé à l’infini, une fois qu’on sait faire la pâte (ou qu’on sait où acheter des mini-feuilles de pâte à ravioli chinois….) et qu’on sait faire une farce. Voici ma version simplifiée et végétar/lienne  du gyoza japonais.


Ingrédients pour la pâte :

  • 200g de farine de blé ordinaire
  • 130 mL d’eau très CHAUDE
  • 1 pincée de sel

Ingrédients pour la farce :

  • 1 courgette moyenne coupée en petits morceaux
  • 1 petite boite de champignon de Paris (et/ou des champignons asiatiques type shitake)
  • menthe et coriandre fraîche selon le goût
  • 2 cuillères a soupe de farine
  • 4 cuillères à soupe de sauce (soja, tonkatsu)
  • sel – poivre – ail en poudre

20150831_180213


Préparation de la pâte…

  • Mélangez la farine et l’eau graduellement. Ne mettez pas toute l’eau en une fois au risque d’en mettre trop. L’eau doit être bien chaude donc attention aux brûlures…
  • La pâte aura probablement l’air trop farineuse au début, ne rajoutez pas plus d’eau que n’en appelle la recette et incorporez la farine au pâton en travaillant à la main. Une fois que le pâton est formé, s’il semble craquer ou se séparer, ajoutez une cuillère à soupe d’eau chaude. Votre pâton ne doit surtout pas être collant, (il est peu probable que pour 200g de farine vous ayez besoin d’ajouter plus de 2 c.à.s. d’eau chaude).
  • Une fois que vous obtenez un pâton lisse et souple, déposez-le dans un sachet plastique ou couvrez-le de film étirable directement sur la pâte. La surface du pâton doit être en contact direct avec le plastique afin que celle-ci ne sèche pas. Laissez reposer entre 30 min et 1 heure idéalement.

Préparations des légumes…

  • Hachez les champignons, la courgette et la menthe-coriandre fraîche. Les mélanger dans un bol.
  • Ajoutez à votre préparation les assaisonnements : sel – poivre – ail et bien sûr, la sauce  asiatique de votre choix et la farine. La farine sert ici à absorber l’humidité de la sauce tout en liant les ingrédients en vraie farce sans avoir besoin de mettre un oeuf.
  • (rmq : les recettes de farce contenant un œuf appelle souvent une grande quantité de …. chapelure de pain… pour absorber toute l’humidité de l’œuf. En utilisant un ratio de 2 tiers sauce pour 1 tiers farine vous évitez l’oeuf et la chapelure -qui veut un gyoza au pain?- tout en incorporant des saveurs supplémentaires !)

Assemblage…

20150831_201352

  • La recette de pâte permet de faire 16 gyozas. Divisez donc votre pâton en 16. La pâte sera peut-être devenue légèrement collante avec la condensation dans le sachet. Saupoudrez-la de farine pour mieux la travailler.
  • Étalez votre pâte en disque un peu plus large que la paume de la main, soit 1 à 2 mm d’épaisseur (dans la mesure où la farce ne transperce pas la pâte). Je trouve que cette pâte est plus facile à étaler à la main qu’au rouleau en raison de la petitesse des disques crées par rapport au diamètre des rouleaux à pâtisserie ordinaires.
  • Placez une cuillère de farce au centre du disque de pâte et repliez-le pour sceller la farce dans un croissant. Pincer les bords du croissant.
  • Vous pouvez fariner légèrement vos croissants afin d’éviter qu’ils ne se collent les uns aux autres, au fur et à mesure que vous les faites.

Cuisson…

  • Faites chauffer une poêle, légèrement huilée, à feu moyen-haut. Placez vos gyozas dans la poêle, soit sur l’un de leur coté, soit sur la tranche. Laissez dorer.
  • Lorsque le premier coté est doré, retournez vos gyozas et dorez l’autre coté.
  • Lorsque les deux cotés sont dorés, versez un demi petit verre d’eau dans votre poêle et couvrez.
  • Laissez les gyozas cuire ainsi dans la vapeur d’eau crée dans la pôele pendant 4 à 5 minutes. Les recettes à la viande appellent un temps de cuisson vapeur plus long car il faut cuire la viande crue inclus dans le ravioli. Ici, la farce n’étant pas composée de viande crue ni d’œuf, le temps de cuisson vapeur ne sert qu’à cuire la pâte à gyoza qui n’entre pas en contact avec la poêle.
  • (Attention : pour ne pas brûler vos gyozas durant la cuisson vapeur, vous devez préserver un minimum d’eau dans la poêle – deux c.à.s. au moins pendant la durée de la cuisson vapeur. Toutefois, vos gyozas perdront tout leur croustillant si vous les « noyez » dans l’eau : ils deviendront des raviolis normaux. Il vaut donc mieux mettre relativement peu d’eau et rajouter 1 ou 2 cuillères à soupe d’eau en cours de cuisson.)
  • Lorsque les spots de pâtes crues de vos gyozas ne sont plus translucides alors ils sont cuits. Vous pouvez découvrir vos gyozas, laissez s’évaporer les éventuels restants d’eau de votre poêle et faire dorer une dernière fois vos gyozas si besoin.

foto end gyoza

Vous pouvez manger vos gyozas tout simplement avec du riz, des nouilles sautées aux légumes ou avec une soupe d’inspiration asiatique (comme une soupe miso).


A partir de cette recette, les possibilités de farce végé pour gyoza ou raviolis sont infinies :

  • choux chinois, sésame et champignons shitake
  • brocolis, carottes et coriandre
  • tofu, brocolis, carottes, ananas (un de mes préférés)
  • haricots rouge et sauce soja sucrée (et oui, le haricot rouge sucré c’est bon….)

Enjoy ! 😉

bout-de-la-fourchette-a-la-fin

Publicités