IMG_20151027_223935

Aujourd’hui je partage avec vous une de mes recettes d’hiver favorites : les choux de Bruxelles glacés aux pruneaux.

Une super recette sucrée-salée, qui complimente l’amertume des choux de Bruxelles, plein de bonnes choses saines et qui sent bon l’Automne-Hiver.

Ingrédients.
  • Choux de Bruxelles frais : 500g
  • Pruneaux d’Agen moelleux : 10 – 15 pièces
  • Véritable sirop d’érable : 6 cuillères à soupe
  • Vinaigre balsamique (ou réduction de balsamique) : 2 cuillères à soupe
  • Champignons blanc frais : 500g
  • Persil plat : 1/2 botte
  • Oignon jaune : 1
  • Ail en poudre : selon le goût
  • sel et poivre (j’utilise un mélange de poivre blanc, gris, noir, baie rose et coriandre)
  • Optionnel : des cerneaux de noix et/ ou du chèvre pané (pour les végétariens).

 IMG_20151027_193138
Préparation des ingrédients.
  • Choux de Bruxelles :

Couper la base des petits choux et enlever la première couche de feuille (cela représente 2 feuilles en général, une de chaque coté du chou). Laver les choux à l’eau.

Couper les choux en deux dans la longueur sauf ceux qui sont particulièrement petits, de sorte à avoir des demis choux pas trop épais, qui cuiront de façon homogène à la sauteuse.

  • Pruneaux :

Couper les pruneaux en 2 dans la longueur pour en extraire le noyau. Couper chacun de ces demi pruneaux en 3, de sorte que chaque pruneau soit coupé en 6.

Je préfère avoir de petit morceaux de pruneaux afin qu’il y en ait à chaque coup de fourchette ! De plus, les choux seront grillés au sirop d’érable, si les morceaux de pruneaux sont trop gros, les bouchés seront relativement trop sucrées ce qui couvrira totalement l’agréable amertume des choux de Bruxelles.

  • Champignons blancs :

Laver/ peler vos champignons comme vous en avez l’habitude. Si vous laver les champignons, attention à ne pas les laisser tremper dans l’eau : les champignons frais ont tendance à « boire » l’eau et à diluer leur goût …

Couper la queue des champignons, et couper les chapeaux en lamelle dans la longueur.

  • Sirop d’érable :

Le sirop d’érable peut coûter un petit peu cher en France (5,xx euro pour la bouteille en photo ici). Toutefois, faite attention à la composition lorsque vous choisissez votre sirop d’érable. Certaine marque propose du sirop de glucose goût érable ou un mélange d’érable et de « high fructose corn sirup ». Du « véritable sirop d’érable » ne doit contenir que du sirop d’érable dans la liste des ingrédients.

  • Persil plat : hacher grossièrement une demie botte de persil.
  • Oignon jaune : émincer l’oignon finement.

Cuisinons !

La recette se réalise en deux temps : Je cuisine d’abord mes champignons au persil, et ensuite mes choux aux pruneaux.

  1. Les champignons au persil :
  • Dans une sauteuse, à froid, mettre quelques cuillères d’huile d’olive et l’oignon émincé. Placer la casserole sur le feu et cuire l’oignon à feu moyen-haut jusqu’à ce qu’il devienne translucide (légèrement transparent).
  • Ajouter les champignons émincés, saler et poivrer à votre convenance. Faire revenir une grosse dizaine de minutes, jusqu’à ce que les champignons aient réduit en volume de moitié, deviennent bruns et développent leur arôme.

Remarque : Je préfère assaisonner mes plats par petites quantités de sel, à chaque fois que j’ajoute un ingrédient important, afin que chaque ingrédient « rencontre le sel » et l’absorbe. Si on sale en fin de cuisson, on sale surtout la sauce et pas tellement les légumes… 

  • Ajouter l’ail en flocon. (L’ail brûle facilement dans les poêlées, je préfère l’ajouter vers la fin de la cuisson.)
  • Ajouter le persil plat. Goutter pour ajuster assaisonnement.
  • Réserver les champignons au persil pour passer aux choux.

20151027_201310

       2. Les choux de Bruxelles aux pruneaux :

  • Dans une sauteuse, à feux moyen-haut, mettre quelques cuillères d’huile d’olive et les choux de Bruxelles. Faites revenir les choux 5 minutes, le temps qu’ils développent une légère coloration. Saler et poivrer à votre convenance.
  • Verser un demi verre d’eau dans la sauteuse et couvrir. Baisser le feu à moyen. Laisser les choux cuire ainsi partiellement à la vapeur durant une dizaine de minutes. Nous voulons pouvoir piquer les choux avec une fourchette, mais qu’il y ait encore une certaine fermeté. Les choux doivent encore avoir leur couleur verte. L’eau est normalement évaporée à ce stade de la cuisson, si ce n’est pas cas, laisser la s’évaporer avant de passer à la suite.
  • Ajouter le vinaigre balsamique aux choux. Monter le feu à moyen-haut. Mélanger les choux afin que le vinaigre déglace la sauteuse et se répartisse sur les choux.
  • Ajouter le sirop d’érable et mélanger de sorte à ce que tous les choux soient couvert d’une fine couche de sirop.
  • Étaler les choux dans la sauteuse sur une seule épaisseur, de sorte que chaque pièce soit en contact direct avec la surface chauffante. Laisser la surface des choux « caraméliser » quelques minutes en surveillant attentivement (le temps de cuisson dépendra de votre feu et de la matière de votre casserole). Retourner les choux et laisser les caraméliser plus si vous le souhaitez.
  • Baisser le feu à moyen et ajouter les pruneaux en morceaux : laisser les chauffer.

Incorporer les champignons au persil aux choux aux pruneaux. Vous pouvez servir !

front photo

Ce plat est idéal pour un repas d’hiver végétalien gourmand et léger. Pour ajouter du croquant et compléter l’apport en protéine, vous pouvez ajouter des cerneaux de noix et/ ou le servir avec du pain toasté.

Les végétariens pourront le servir avec du chèvre pané, nappé d’un peu de sirop d’érable et de thym.

Suggestion : à défaut, le sirop d’érable peut être remplacé par du miel (plat végétarien). Dans ce cas, je préfère utiliser des figues moelleuses plutôt que des pruneaux.  

Bon appétit !

A bientôt sur Vgppl ! 🙂

bout-de-la-fourchette-a-la-fin

Publicités