J’ai une confession à faire : ……. je n’ai pas toujours été végé ….. et quand j’ai entamé mon voyage vers le végétar/lisme (ce si beau pays), ce n’était pas entièrement par compassion pour les animaux. Non, ce qui m’a convaincue en premier lieu c’est un aspect bien plus terre à terre/ autocentré/ égoïste… l’hygiène !

 

Note : ce reportage ne contient PAS d'image de mise à mort frontale ou de maltraitance flagrante en abattoirs, il se concentre sur la législation, les normes hygiéniques. Toutefois, les images montrant des lieux de morts, les âmes sensibles voudront s'en détourner. Je vous demande de ne pas céder à cette tentation : ce reportage est accessible et mon résumer fait 5 min : GO.

C’est un fait : les abattoirs sont tellement « sales » que c’est le dernier endroit où on devrait y produire des « aliments » (ici des animaux morts découpés en morceaux, mais à ce qui parait ça se mange…).

Rappelons que la viande n’est pas lavée avant emballage (oui, il y en a qui croit ça…)

Alors voici une version condensée du reportage Envoyé Spécial, appuyé par la Cours des Comptes (que du sérieux quoi !) qui m’a fait arrêter la viande à jamais.

Vous pourrez retrouver le reportage complet sur la page Facebook Vegepoeple.

Ainsi que le rapport complet de la Cours des Comptes faisant l’état des lieux des abattoirs français, ainsi qu’un article relatant la mise à jour 2014 de ce même rapport, en suivant ce lien (spoiler, non ça ne s’arrange pas spécialement)…

Enjoy ! 

A bientôt sur Vgppl !

 

 

 

Publicités